Le Bistrot Zen : le test

Bistrot Zen

Cyrille Zen n’en finit plus de nous régaler. Depuis qu’on a découvert La Bergerie de Sarpoil, le restaurant étoilé de notre Top Chef auvergnat préféré, on y fête toutes les grandes occasions et parfois les petites aussi (d’ailleurs dans 1 mois, c’est mon anniversaire… Je dis ça, je dis rien…). Bref, on était déjà très fan de la cuisine de Cyrille Zen et, ce week-end, on a eu la chance de pouvoir tester sa nouvelle adresse : Le Bistrot Zen. Mieux encore, on a eu la chance d’être invitées à l’inauguration officielle du restaurant ! On a pu visiter les lieux y compris la cave et la cuisine en mode VIP avec quelques représentants de la presse auvergnate dans une ambiance ultra sympa et vraiment conviviale. On a passé un super moment, appris plein de choses sur les coulisses du restaurant mais surtout : on a (enfin) rencontré Cyrille Zen ! Verdict : un grand chef adorable, passionné, plein d’humour et toujours en train de mettre son équipe en avant. Bref, on a passé un moment magique et, maintenant, je vais tenter de vous présenter Le Bistrot Zen aussi bien que l’a fait Cyrille Zen !

Bistrot Zen

Le Bistrot Zen se cache tout en haut de Montpeyroux, un village classé auvergnat ultra charmant, qui vous propulse direct en vacances pour peu qu’il y ait un peu de soleil. Montpeyroux est à moins de 30 minutes de Clermont-Ferrand : parfait pour ceux qui ont la chance d’avoir une longue pause déjeuner ! A travers cette nouvelle adresse, Cyrille Zen voulait proposer une cuisine bistronomique : conviviale, locale, simple et moderne à la fois. Aux commandes, on retrouve Clément Colombier, qui était déjà le second à La Bergerie de Sarpoil et que Cyrille présente tout simplement comme un mini-lui. Clément travaille en cuisine avec Julie, une jeune apprentie venant tout droit de l’école hôtelière mexicaine Yann Gallon pour apprendre la cuisine française. Ce qu’on aime chez Cyrille Zen, c’est qu’il semble vraiment aimer donner leur chance aux jeunes quand ils sont passionnés.

Bistrot Zen

Au Bistrot Zen, la carte est réduite : 3 entrées, 3 plats, 3 desserts mais elle est surtout renouvelée tous les mois. A chaque fois, on retrouve : une recette terroir, une recette poisson, une recette innovante. Le pain est fait sur mesure par un boulanger du coin. On a pu tester le pain et le boulanger fait du bon boulot : on valide !

Bistrot Zen

Cyrille nous a raconté avoir particulièrement soigné la déco et le résultat est vraiment sympa, coloré et dans l’air du temps. On a apprécié les petits détails qui font la différence : les menus originaux, les petites salles voutées, les grands murs en pierre et le petit coin lounge. Le restaurant était à l’abandon depuis de longs mois et a du être entièrement relooké en collaboration avec Fabien Gomez un architecte clermontois qui s’est, entre autre, chargé du nouvel agencement tendance du restaurant Le Pont de Jaude.

Bistrot Zen

Evidemment, vrai coup de coeur pour la terrasse qui sent bon les vacances ! On entendrait presque les cigales (mais on entend surtout les fourchettes).

En salle, on retrouve Mathieu et Guillaume. Après avoir déjeuné au Bistrot Zen, une chose est sûre : il contribue tous les deux (dans un style totalement différent) à l’ambiance ultra conviviale qui règne dans le restaurant. Ils nous ont vraiment fait passer un super bon moment !

Bon, maintenant : à table ! 

Jane a eu un vrai coup de coeur pour l’apéritif maison à base de gentiane, jus de pomme et un fruit rouge mais on ne sait plus lequel (sorry). On a pu déguster des rillettes de porc maison joliment présentées dans une boite à sardines et du saucisson. Il y a toujours des petits trucs en plus chez Cyrille Zen même quand on n’est pas autour d’une table étoilée.

On a testé le menu du moment, à savoir :

entree

Frites de Cantal AOP et tartare de lentilles vertes du Puy AOP
Pressé de Merlan aux petits légumes, caviar d’Aubergines
Baguel céZar, Volailles Fermières d’Auvergne

 

Plat

Chou farci de joue de bœuf au vin d’Auvergne
Dos de Saumon label rouge mi-fumé, Risotto de Boulgour au Chorizo
Tartare de Charolais assaisonné à ma façon, Pommes frites

 

dessert

Rocher coulant framboises et chocolat
Compotée de rhubarbes aux fruits rouges, cake noisettes
Mon vacherin revisité caramel et spéculos

 

Bistrot Zen

Bistrot Zen

Bistrot Zen

J’ai craqué pour les frites de cantal avec le petit tartare de lentilles et je dois avouer que ça se mariait très bien ! Jane a tenté le bagel CéZar, bien frais, idéal vu la chaleur et parfaitement assaisonné.

(J’en arrive à me redonner faim toute seule rien qu’en écrivant….c’est grave ?)

Bistrot Zen

Pour la suite, on a pris toutes les deux le saumon et on a vraiment aimé le risotto de boulgour et la petite purée  même si je ne sais plus à quoi elle était. Pour ceux qui auraient envie de voir à quoi ressemble le chou farci, je vous ai mis une photo du plat de mon papa.

Bistrot Zen Bistrot Zen

En dessert, j’ai misé sur le vacherin et j’ai a-do-ré ! C’était ultra frais (ce qui est plutôt bon signe pour un vacherin) et vraiment léger. Jane a craqué pour la compotée de rhubarbe et le cake noisettes. La présentation du cake caché sous des fruits rouges était juste superbe !

Bistrot Zen

Franchement, on a encore été agréablement surprise et on ne peut que vous conseiller cette adresse !

Attention : on vous conseille de réserver !

On a aimé :

  • le cadre qui sentait bon le Sud
  • l’accueil et le service très bon-enfant
  • tout ce qu’on a mangé : produits frais, assaisonnements justes
  • l’apéritif maison et le petite planche de charcuterie

On a moins aimé :

  • on était un poil serré sur la terrasse pour réussir à passer sous le parasol et s’abriter des 3 gouttes qui menaçaient nos assiettes (mais c’est vraiment pour trouver un point négatif)

Végétariens : :(

 

Le Bistrot Zen
Rue de la Grande Charreyre
63114 Montpeyroux
04 73 96 95 36

Les formules :
« Sur le pouce » à 20 € : entrée + plat « OU » plat + fromages ou dessert (le midi en semaine sauf jours fériés)Uniquement le midi, en semaine
« Epicurien » à 29 € : entrée – plat – fromages ou dessert
« Enfant » à 12 €

Quand y manger ?
En ce moment : du mercredi au dimanche (midis et soirs)

 

Suivez l’actu OaOP ! en direct sur Facebook et sur Instagram !

Zen soyons zen